Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ma famille REcomposée

Ma famille REcomposée

La vie pas toujours facile d'une famille recomposée ou comment apprendre à vivre ensemble au quotidien...


Frère... Soeur... Demi-frère... Demi-sœur...

Publié par Val1603 sur 13 Juin 2012, 19:00pm

Catégories : #Pourquoi faire simple

demi : sens 1 : qui est l'exacte moitié d'un tout (ex : un demi-kilo, un demi-litre, une demi-orange).

          sens 2 : incomplet, qui n'est pas entier (ex : une demi-victoire).

frère ou soeur : né du même père et de la même mère.

demi-frère ou demi-sœur : frère ou soeur par l'un des parents : le père ou la mère seulement.

 

Alors voilà pour les définitions...

 

Pour ce qui est de la réalité... c'est parfois un peu plus complexe que cela...

Alors bien sûr dans les familles recomposées - comme la nôtre - ces notions existent..., plus ou moins..., selon les personnes...

 

Pour moi, et dans ma tête, il est clair que j'ai deux enfants : c'est une évidence !!! et qu'ils sont frère et soeur, bien qu'ayant deux pères différents : Mr Ex. pour Grande-Miss et Mr Chéri pour Super-Boubou, et  que du coup ils portent deux  noms de famille différents.

Alors que pour Ahmonbeaufils et Super-Boubou, j'ai plutôt tendance à les considérer comme des demi-frères, parce qu'ils n'ont pas la même mère, mais le même père : Mr Chéri, et pour autant ils portent le même nom de famille...

Donc pour moi, le fait d'être mère de ses enfants les rend plus "légitimes" en tant que frère et soeur...

Soit pour nous - et de mon point de vue - :

Grande-Miss a un frère : Super-Boubou (puisque né de moi) et une demi-soeur (née de sa première belle-mère).

Ahmonbeaufils a un demi-frère : Super-Boubou et deux soeurs (nées de sa mère).

Super-Boubou a une soeur : Grande-Miss (née de moi) et un demi-frère : Ahmonbeaufils (né de Mme Ex.)

Attention cette évidence, qui constitue mon point de vue, n'engage que moi et je l'assume tout à fait !!!

 

 

Mais...

Et jusqu'à ce jour du 20 Avril 2011..., je n'avais jamais pris conscience d'ÊTRE moi-même une demi-sœur,

ni de ME CONSIDÉRER COMME une demi-sœur, ni que mes proches me considèrent comme une demi-sœur.

J'étais une sœur... une grande sœur... et j'en étais fière...

Nous étions une famille... Nous portions tous le même nom... Et cela me rendait heureuse...

Je bénissais cette complicité qui était la nôtre, celle que peuvent connaître certains frère et soeur, j'entretenais avec joie nos bons rapports, je m'en vantais tout autour de moi, en avançant fièrement dans chaque conversation ce mot heureux : "MON FRÈRE"...

Et pourtant... depuis ce jour... ce mot "demi" s'est glissé insidieusement entre nous... chacun a pu en prendre conscience, le soupeser, le définir, se l'approprier...

Il est entré en nous comme un poison distillé à notre insu par la mère de notre père, à qui nous ne pourrons jamais demandé : pourquoi ?

Mais il est là, bien présent, presque comme un mur, une palissade, un fossé entre nous...

Nous palpons sa présence lors de chacune de nos conversations, que nous essayons de maintenir "normales".

Nous palpons sa présence lors de chacune de nos rencontres, où nous essayons de maintenir une certaine complicité de façade...

Nous palpons sa présence, lorsque nous essayons de faire comme si rien ne s'était passé, comme si ces mots écrits n'avaient rien changé, comme si les paroles ou les non-dits n'avaient pas été échangés et mis à jour...

Mais pour moi, tout a changé...

Depuis ce jour, personne ne peut plus dire qu'il ne savait pas, qu'on ne lui avait pas dit, qu'il ne connaissait pas notre histoire... qu'il n'a pas su comment réagir...

Depuis ce jour, presque une année a passé...

Et pourtant, je m'imprègne un peu plus chaque jour de ce mot "demi", je m'imprègne de la distance qu'il a mis entre nous et que tu n'as pas su repousser.

Je me demande quelles seront désormais nos relations, ce vers quoi elles vous nous mener...

Et j'ai peur...

Parce que ce qui est une évidence pour moi... ne l'est apparemment pas pour toi...

Alors nous reste à définir ce que nous sommes : frère-soeur.... demi-frère - demi-soeur...

Et continuez à avancer vers ce qui sera notre avenir familial...

 

Commenter cet article

Gabrielle 03/11/2013 05:28

Moi, j'ai pris conscience le jour où mes frère et soeur on ouvert leurs bras aux autres du cote de leur père. Totalement exclue, j'en ai souffert. Mais, je relativise, si j'avais ête eux? De à se voir toutes les semaines, à une fois tous les 2 ans? Les autres ont plus de sous!

Val1603 03/11/2013 17:52

Pas facile tout le temps ces recompositions familiales hein....

Mariedk 30/08/2012 16:10

je dis "les" enfants ou "nos" enfants en parlant des 3 miens et des 2 siennes mais "tes" filles si je parle uniquement des siennes, normal, ce ne sont pas les miennes et nous ne sommes pas super
proches.
Mes enfants ont une petite soeur chez leur père. Je ne la connais pas, juste en photos, mais quand je parle d'elle, je dis "votre soeur" car je sais que ça les blesserait que je dise "votre
demie-soeur". C'est entré les mes moeurs et je n'éprouve aucune difficulté à dire "votre soeur".
Mes enfants me disent que leur fratrie, c'est avant tout eux trois même si la petite soeur en fait aussi partie mais pas de la même façon. Normal, ils ne vivent pas avec elle et il y a une grande
différence d'âge entre eux : 20 ans avec mon aînée, 18 avec ma seconde et 12 avec mon fiston...
Mes enfants me disent qu'il n'y aura jamais la même complicité avec elle que celle qui existe entre eux 3 car ils ont moins de vécus et de souvenirs en commun.
Les liens familiaux, ce n'est pas non plus qu'une question d'état civil. Depuis que je suis née, j'appelle tonton et tata, deux personnes qui n'ont absolument aucun lien de parenté avec moi. Ce
sont des amis d'enfance de ma mère. Je considère leurs enfants comme mes cousins et cousines (pareil pour eux vis à vis de nous), bien plus que mes véritables cousins et cousines avec lesquels je
n'ai que peu de rapports. Il ne me viendrait pas à l'idée de passer des vacances avec mes vrais cousins-cousines alors qu'avec mes "faux", ça se fait naturellement... C'est vraiment bizarre la vie
et les relations.
Je pense qu'il est inutile de se poser trop de questions et qu'il vaut mieux laisser son coeur parler et se laisser guider par lui.
J'ai des rapports très complexes et très distendus avec mes parents et je considère la soeur de ma mère davantage comme une maman que ma propre mère. Ma meilleure amie est beaucoup plus âgée que
moi et je la considère aussi un peu comme ma maman. Je ne cherche pas à savoir qui j'aime le plus ou le moins, je me contente d'être moi et d'être le plus sincère possible dans ma relation avec
chacun des membres de ma famille réelle ou de coeur...
En espérant que cela t'aidera à y voir un peu plus clair.
Bises

Val1603 07/09/2012 14:46



Ah enfin quelqu'un qui me ressemble... surtout quand tu dis... "nous ne sommes pas super proches"... C'est exactement ça que je ressens avec Ahmonbeaufils.


Idem pour moi, lorsque je parle à Grande-Miss de la soeur qu'elle a du côté de son père, je dis "ta soeur", et je fais pareil avec Ahmonbeaufils lorsque je lui parle de Super-Boubou "ton
frère"... mais on fond de moi, je considère Ahmonbeaufils comme le demi-frère de Super-Boubou, surtout lorsque comme cette semaine il oublie d'appeler "son frère" pour ses 5 ans : grrrr !!!


Tiens... quand tu racontes l'histoire des amis d'enfance de ta mère que tu appelles "tonton" et "tata" : cela a fait pareil pour nous avec notre nourrice, qui est devenue une bonne copine de ma
maman et que mon frère et moi considérons un peu comme une de nos tantes... Comme quoi, tu as raison les liens du sang ou pas sont parfois difficiles à comprendre...


En tout cas, merci de ton témoignage qui m'a permis d'y voir plus clair.


Bises.



Alicia 20/07/2012 10:56

Bonjour, pour moi le lien de sang frère, demi_frère, beau-frère est une chose, mais quoi qu'il se passe une fratrie est une fratrie et les liens entre les frères et soeurs sont plus ou moins forts
selon les caractères de chacuns.Alors c'est normal que chacun ai son propre regard sur les liens familiaux...

Val1603 23/08/2012 14:36



Oui, c'est tout à fait cela... après les liens sont plus ou moins forts selon les caractères et affinités de chacun... sans tenir compte forcément des liens du sang.



Magikyaya 15/06/2012 17:00

J'ai 3 enfants, 2 de Bigdaddy et 1 de mon namoureux...Mais moi j'ai 3 enfants! Mon namoureux a mis 4 ans à dire "Les enfants" en parlant des grands avant c'était "Tes enfants"...Gloups pour moi!
C'est un chemin difficile, mes grands considerent Eliott comme leur frère (ouf)
Pour le 2ème thème de ton post : Idem, j'ai une première soeur du mariage de mes parents et une deuxième du second mariage de mon père...Nous avons toujours essayé d'être unies mais c'est vrai que
les liens que j'ai avec ma première soeur sont totalement différents...Je crois que les parents jouent un grand rôle dans les liens qui se tissent (ou pas)!
J'espère que toi et ton frère trouverait le chemin...ensemble!
Bises

Val1603 17/06/2012 18:04



Oupppss je suis donc un peu comme ton namoureux : je parle de "mes enfants" pour les deux miens, pour Mr Chéri je dis "ton fils", mais je n'emploie jamais, même au bout de 6 ans, le terme "les
enfants"... Mais ma grande est tellement chiante, surtout en ce moment, que même Mr Chéri, me dit "ta fille", et au fond cela ne me gêne pas plus que ça, parce que c'est la réalité, c'est MA
FILLE !!!


En fait pour mon frère et moi, nous ne savions pas que nous étions "demi", c'était le fameux secret de famille... qui a été maintenu très longtemps... Alors pas facile pour tous de se mettre un
jour à table et d'évoquer cela sans trop d'émotions... Et le testament a été pour moi, la goutte d'eau qui a fait déborder le vase... Maintenant avec le temps, nous verrons comment cela
évoluera...


En tout cas, merci de ton témoignage. Bises.



Sylvie, enfin moi 14/06/2012 23:29

J'espère qu'il va te lire, poignant...
Bisous Val

Val1603 17/06/2012 18:00



Merci ma belle... même si je ne pense pas que cela arrivera...



Miss Belle-Mère 14/06/2012 22:53

Je pense que le "demi" n'intervient réellement que quand on ne vit pas ensemble la majorité du temps : j'ai vécu avec 4 de mes "génétiquement"-demi-frères et soeurs à temps plein, et il est hors de
question que je les qualifie comme cela, ce sont mes frères et soeurs et puis c'est tout. Alors que l'un d'eux vivait chez sa mère et ne venait chez nous qu'un week-end sur 2, alors oui ça a été un
demi-frère et nous n'avons absolument pas la même relation. A mon avis c'est surtout ça pour Grande Miss et SuperBoubou, ils seront toujours plus proches tous les 2 que avec Ahmonbeaufils
puisqu'ils passent plus de temps ensemble, ils partagent plus de choses.
En ce qui concerne ton frère, si on suit la même théorie, on ne "devient pas demi" quand on est adultes : la relation s'est construire entre un frère et une soeur, et c'est toujours cela que vous
serez l'un pour l'autre. Vous traversez une période difficile, avec la découverte de ce secret, et ça vous a éloignés comme parfois des histoires de famille et d'héritage éloignent des "vrais
frères et soeurs". Mais je suis certaine que ce n'est que temporaire et que vous retrouverez votre complicité passée. Tu seras toujours sa grande soeur, son père a été ton père toute sa vie, vous
avez toujours vécu ensemble, le reste n'est que des petits bouts d'ADN cachés au fin fond de tes cellules ;-)
Je t'envoie plein de tendresse pour surmonter ces coups de blues bien compréhensibles
Miss Belle-Mère

Val1603 17/06/2012 17:59



En gros, je pense un peu comme toi, et surtout comme je l'ai dit dans mon article, le fait d'être la mère des enfants joue aussi un rôle important pour moi, mais cela n'engage que moi...


Concernant mon frère, effectivement cela est difficile, parce qu'il n'a pas eu les réactions que j'attendais de lui, mais cela aurait été également le cas, si nous avions été frère et
soeur...mais le fait de n'être au final que "demi" a rajouté beaucoup d'émotions, et a aussi fait remonter à la surface beaucoup de choses douloureuses pour moi... qu'il n'a pas su comprendre...


Chacun est donc pris dans son propre ressenti, et je pense que le temps fera évoluer les choses, dans un sens ou dans un autre... Nous verrons bien...


Merci, en tout cas, pour tes encouragements fort gentils... Bises.



carole 14/06/2012 17:22

Ton article m'a émue... C'est dommage qu'après autant d'années passées dans le "non-dit" ou le "non-su" , ça ai changé quelquechose entre vous même si c'est facile pour personne je suppose ... gros
bisous

Val1603 17/06/2012 17:56



Non ce n'est facile pour personne, mais certaines des réactions de mon frère m'ont un peu choquées... et je crois que j'ai besoin de prendre un peu de distance par rapport à tout cela... Après on
verra au fil du temps comment cela évolue...


Bises et bonne semaine ma belle.



Luciole 14/06/2012 11:27

c'est dommage après tant d'année où vous étiez simplement frère et soeur... j'espère qu'il réagira un peu mieux avec le temps

Val1603 17/06/2012 17:54



Le temps nous dira comment cela évoluera entre nous... mais je crois que moi aussi, j'ai besoin de prendre un peu de distance par rappport aux différents évènements récents et la façon dont
chacun a pu y réagir...


Bises et bonne semaine, espérant que tu vas bien, et que ta grossesse avance un peu plus sereinement.



Minouche 14/06/2012 09:50

les complications des "demi" ou pas !!!! mon loup a deux grandes soeurs du coté de chez son papa (tu vois, moi, c'est plutot des grdes soeurs du coté de) et la plus grande avait chez sa mère, un
beau père avec un fils...au fil du temps, ce garçon était devenu "son frère" alors qu'il n'y avait aucun lien de sang, et sa petite soeur chez nous redevenue sa demi-soeur...et elle ne comprenait
pas que j'apprenne à mon loup "ses soeurs" et non pas ses demi-soeurs...

je crois que c'est le coeur qui prime, dans tout çà, il n'y a pas de règles... je me souviens lui avoir dit un jour que je ne la voyais pas comme une moitié de soeur à mon fils... Je crois que çà
l'a fait réfléchir, surtout quand j'ai inversé en lui demandant quel effet çà lui faisait d'être une moitié de soeur...

je sais, j'suis vilaine !!!!! mais je crois que pour moi, elles sont les soeurs de mon fils, quoi qu'il arrive !!!! peut-être plus la deuxième, parce qu'elle viviat avec nous, puis ensuite avec son
père et a des liens plus fort avec mon loup...mais voilà, c'est le vécu, pas le légal...

sujet bien difficile, dans une famille !!!

gros gros bisous

Val1603 17/06/2012 17:53



Oui, comme tu l'écris parfois les liens du coeur sont plus forts que tout... et les interactions entre les personnes de la même famille ou pas évoluent aussi au gré des sentiments qui peuvent
exister entre les uns et les autres.


Ici le fait qu'Ahmonbeaufils soit tellement distant avec nous, fait aussi peut-être que je le considère plus comme un demi... et pour moi le fait d'avoir porté mes enfants est super important...
Donc du coup, je considère que MES ENFANTS sont plus "légitimes", mais cela reste mon point de vue...


Pas toujours facile-facile la famille.


Bises, espérant que ton week-end se sera bien passé, ce dont je ne doute pas



Sév 13/06/2012 21:20

Ceci dit, tu m'as émue avec ton article :)
Comme dit Vivi, sûrement que le fait que Grande Miss et Super Boubou vivent sous le même toit la plupart du temps y est pour beaucoup dans leur entente.

Val1603 17/06/2012 17:49



En l'écrivant, j'avais les larmes aux yeux... mais cela me fait du bien de mettre mes émotions par écrit... Ça me permet de m'en détacher un peu...


Concernant Grande-Miss et Super-Boubou, effectivement le fait de vivre ensemble au quotidien les rapproche beaucoup, surtout que Grande-Miss est à la maison 90% du temps...


Bises par chez vous et bonne semaine.



Sév 13/06/2012 21:19

Tu sais, même quand on est frère et sœur nés des deux mêmes parents, ça n'empêche aucunement les liens de se distendre... :(

Val1603 17/06/2012 17:47



Oui, je sais, j'en suis consciente... Mais je trouve vraiment dommage que cela vienne du fait de quelqu'un qui était sensé être importante pour nous... une grand-mère quand même, à qui nous ne
pourrons plus jamais demander pourquoi elle a fait ça...



vivi 13/06/2012 20:48

Tu as raison, c'est bien compliqué tout ça. C'est drôle la différence que tu fais entre Super-Boubou frère pour Grande-Miss et demi-frère pour Ahmonbeaufils. Est-ce que ça vient du fait qu'ils
vivent sous le même toit ? Comme pour Ahmonbeaufils et ses deux soeurs ? Ou alors est-ce que cela a à voir avec le fait qu'ils s'entendent mieux ? Et pourtant ils sont tous demi-frères et
demi-soeurs. Cette appellation ne me choque en aucune façon, car je m'en tiens à la définition du dictionnaire : ils sont frère ou soeur par l'un des parents uniquement. Et c'est la réalité. Cela
veut bien dire ce que ça veut dire, cela n'a rien à voir avec les sentiments.
Le fait que ton frère et toi ne soyez que "demi" n'enlève rien à la valeur et à la beauté de vos sentiments. Vous avez un lien de sang, un lien tout court et c'est ce qui compte.
Si maintenant la vie doit vous éloigner l'un de l'autre, c'est que ça devait être comme ça, non ?

Val1603 17/06/2012 17:46



La différence que je fais entre Grande-Miss et Ahmonbeaufils concernant leur relation avec Super-Boubou tient surtout au fait que j'ai porté Grande-Miss et Super-Boubou, qu'ils sont donc mes
enfants et vivent ensemble au quotidien... alors forcément les liens qui se créent sont vraiment différents et évoluent grandement au fil du temps. Avec Ahmonbeaufils, si secret et renfermé, il a
beaucoup de mal - à mes yeux - à avoir une vraie relation avec Super-Boubou. On le sent toujours en retrait même vis à vis de Super-Boubou. Alors oui, pour moi la relation est de fait différente.


Concernant mon frère, j'en ai déjà parlé, nous avons été élevés dans le secret et nous croyions vraiment être frère et soeur, puisque - qu'à priori jusqu'à l'ouverture du testament - il pensait
que nous avions le même père... Mais depuis, les choses ont changé pour lui... Alors nous verrons avec le temps comment cela évolue ou pas... peut-être que comme tu l'écris, cela devait
arriver...


Merci de ton témoignage ma Vivi, et attention... ne mange pas trop de chocolat



Béatrice 13/06/2012 20:13

C'est grand Mec N°1 qui m'a dit un jour, à propos de P'tit mec N°4 : "C'est notre frère et puis c'est tout, ça veut rien dire, demi frère" !!
J'espère que ton frère et toi pourrez en parler un jour !

Val1603 17/06/2012 17:40



C'est vrai que lorsque toute la fratrie vit au quotidien ensemble, ça ne veut rien dire "demi-frère"...


Concernant mon frère... nous en avons parlé, mais sans doute trop dans l'émotion suite à l'ouverture du testament... Mais au delà des mots, il n'y a eu aucun geste de sa part, ni aucune parole...
Alors on verra avec le temps...


Bises et bonne fin de dimanche.



Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents