Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ma famille REcomposée

Ma famille REcomposée

La vie pas toujours facile d'une famille recomposée ou comment apprendre à vivre ensemble au quotidien...


Le suicide des enfants... # Ma 1ère participation aux Vendredis Intellos #

Publié par Val1603 sur 30 Septembre 2011, 13:35pm

Catégories : #Pourquoi faire simple

Hier en lisant mon 20 Minutes, Édition Paris..., j'ai été bouleversée... perturbée... dérangée... secouée... (je ne trouve pas le mot exact... peut-être un peu tout ça à la fois...) par un article... :


"Le psychiatre Boris Cyrulnik remet aujourd'hui (jeudi 29 septembre 2011) un rapport à la Secrétaire d'État à la Jeunesse sur le suicide des enfants"...

Il y explique que les statistiques officielles dénombrent entre 30 et 40 suicides par an chez les 5-12 ans... Mais qu'il faut ajouter à ce chiffre d'autres morts par troubles cognitifs, qui représentent au moins 70 décès par an.... C'est par exemple le cas d'un enfant tellement malheureux qu'il va trop se pencher par la fenêtre ou celui que va traverser sans faire attention... En fait beaucoup de ces accidents n'en sont pas...

Source : http://www.20minutes.fr/societe/796322-boris-cyrulnik-le-suicide-enfants-fatalite

 

Que penser... de cette réalité... qui m'a fait m'interroger...

J'ai donc fait quelques recherches supplémentaires... pour réussir à comprendre...

 

Dans un autre article, Boris Cyrulnik, explique le geste de ces enfants par :

«Une cascade de déchirures invisibles»...

 

«Le cumul des événements qui déclenche l'acte suicidaire résulte d'une cascade de déchirures invisibles, d'une convergence d'événements de nature différente», qui peuvent être un deuil précoce, un conflit entre les parents, des maltraitances, l'absence d'un univers sécurisant à la maison, le harcèlement à l'école, explique le médecin. De plus, «la détresse d'un enfant est souvent difficile à percevoir car il vit dans un temps immédiat» et plus que l'adulte, il a du mal à dire son mal-être.

L'enfant «insécurisé», «seul, sans partage de la souffrance, sans aide ni possibilité de déchiffrer ce qui lui arrive, le jour où il comprend ce qu'est la mort, il se laisse prendre», écrit encore Boris Cyrulnik. On considère que les enfants commencent à comprendre ce qu'est la mort «entre 6 et 9 ans», rappelle-t-il. Alors, «une pichenette peut suffire pour passer à l'acte. Une phrase blessante, une petite frustration, une mauvaise note à l'école ou le déménagement d'un copain peuvent provoquer une déflagration exceptionnelle».

«Il peut écrire une lettre d'adieu (...) mais le plus souvent, il se penche trop par la fenêtre ou descend d'un autobus en marche.

Alors que les gestes des adolescents ou des adultes sont souvent précédés de signes, les enfants sont beaucoup plus impulsifs, rendant leur suicide encore plus incompréhensible et imprévisible.

Les adultes parlent alors d'accident», dit encore le psychiatre, Boris Cyrulnik.

Mais... il ne faut pas voir en tout accident une tentative de suicide, nuance cependant le pédo-psychiatre Marcel Rufo, qui déplore «une culpabilisation terrible de l’accident» alors que «le comportement à risque fait partie du comportement normal de l’enfant».

Boris Cyrulnik appelle donc à une politique de prévention aussi bien «autour de la naissance» notamment en donnant une «cohérence aux métiers de la petite enfance» via une «université de la petite enfance» ou en formant les médecins, infirmières, éducateurs et enseignants à cette problématique.

A l'école, il prône une adaptation des rythmes scolaires, une notation plus tardive, une lutte contre le harcèlement.

Source : http://www.20minutes.fr/societe/796580-suicides-enfants-psychiatre-boris-cyrulnik-remet-jeudi-rapport-gouvernement


Bibliograhpie en référence : Quand un enfant se donne la mort, Attachement et sociétés, Boris Cyrulnik , Revue (broché), Paru en 09/2011.

Voici donc ma 1ère participation aux Vendredis Intellos de Madame Déjantée...

Commenter cet article

Déguisement Sexy 18/01/2012 16:24

C'est vraiment un sujet bouleversant, la difficulté à anticiper le passage à l'acte est terrible, on se sent impuissant en tant qu'adultes.

Val1603 19/01/2012 13:51



Effectivement... cela représente une vraie peur ancrée en beaucoup de parents...



Aubergine(divine) 03/10/2011 22:16


Vaste sujet, on peut remercier à Cyrulnik de lever le tabou du suicide chez les enfants. Je suis interloquée par ces passages à l'acte, imaginer leurs souffrances me prends par les tripes.


Val1603 05/10/2011 13:21



Tout pareil... Son article m'a bouleversée. Justement... parce qu'aussi on s'interroge... : Suis-je suffisamment à l'écoute de mon enfant... verrais-je les signes avant-coureurs... y'en a t'il
vraiment ???


Ça fait vraiment froid dans le dos...



vivi 03/10/2011 09:26


On ne peut s'empêcher d'y penser et d'y être confrontée un jour ou l'autre quand on a des enfants. Malheureusement, ça fait partie de la vie.


Val1603 05/10/2011 13:06



Oui......... mais c'est dur......... et ça nous fait nous interroger........


Bises et bon mercredi ma Vivi.



titouillette 02/10/2011 22:58


Ça fait peur, quand même !! Les pauvres petits loups :(


Val1603 05/10/2011 13:03



Oui ça fait vraiment peur et froid dans le dos...



Mélissa 02/10/2011 18:24


C'est vrai que ça fait froid dans le dos et ça va pas aller en s'arrangeant à mon avis...notre société est violente !!
Bisous.


Val1603 05/10/2011 13:00



J'espère que l'on pourra préserver nos enfants et un maximum d'enfants de cela en tout cas...



la farfa 02/10/2011 15:55


Gloups!


Val1603 02/10/2011 18:17



Oui... gloups...



Mlle Bulle 02/10/2011 12:38


J'en ai parlé en formation cette semaine (je fais la formation d'assistante sociale) et en effet, c'est un sujet qui fait froid dans le dos ... Je dois me procurer ce rapport pour le lire dans son
intégralité et non juste des "morceaux choisis" car je trouve que c'est quelque chose qui va me toucher de plus en plus dans ma pratique ...


Val1603 02/10/2011 18:17



Si tu trouves l'intégralité du rapport sur internet : pourras-tu nous passer le lien ?


J'ai cherché, mais pour l'instant nada...


Bises et bonne fin de week-end.



Sév 01/10/2011 10:16


J'ai écouté l'autre jour une interview de Boris Cyrulnik à la radio à ce sujet, j'en avais presque les larmes aux yeux, tellement je pensais que ça pouvait arriver dans n'importe quelle famille, y
compris la nôtre. Personne n'est à l'abri. Si Zébulon se fait embêter à l'école ou au périscolaire, il nous le dit et on espère toujours que la situation ne va pas durer (ce qui est le cas le plus
souvent). On en discute avec lui, mais est-ce suffisant ?
Bravo pour ta participation, elle fait beaucoup réfléchir.


Val1603 02/10/2011 18:16



Moi aussi cela m'a remué... Effectivement parce que l'on ne manque pas de s'identifier... Cela peut aussi nous arriver... Sommes-nous suffisamment à l'écoute de nos enfants ? Savons-nous
suffisamment les rassurer ? Je l'espère en tout cas... car cela fait froid dans le dos...


Bises et bonne fin de week-end.



Phypa 30/09/2011 23:59


Moi aussi j'ai été assez remuée par les artciles sortis hier sur ce sujet.
D'accord avec Mme Déjantée, je ne sais pas trop quoi en penser, et je préfèrerais lire Boris himself que les traductions à sensation des journalistes.


Val1603 02/10/2011 18:11



Je pense qu'un tel sujet ne peut que nous remuer... et nous interroger... Après effectivement mieux vaut lire le rapport en entier ou bien l'ouvrage en référence que des articles à sensation...


Merci d'être passée par ici. Bonne fin de week-end.



Mme Déjantée 30/09/2011 15:18


Merci beaucoup et bravo pour cette première contribution dans le cadre des Vendredis Intellos!!!

C'est effectivement un sujet qui a remué tout le monde ces derniers jours...Personnellement, je ne sais trop quoi en penser... J'ai l'impression de lire dans l'article qu'il ne s'agit pas de
"suicide" au même sens que chez un adulte mais bien la conséquence atroce d'un mal être non ou mal considéré...
Son appel à l'écoute et l'attention ainsi qu'à l'octroi de subventions en faveur de l'enfance (et particulièrement la petite enfance) me semble de ce fait capital...
Ceci étant, j'espère que le rapport en question sera, partiellement, rendu public... A suivre donc!!


Val1603 02/10/2011 17:47



De rien... Et comme tu le dis... à suivre...



MissBrownie 30/09/2011 15:12


La lutte contre le harcèlement, des enfants beaucoup plus surveillés sur le temps de cantine, pendant la récrée, mais aussi à la sortie de l'école, tout ça est très important!
Combien d'enfants j'ai vu se faire emmerder par d'autres en bande de 2 ou 3, à la sortie de l'école.
Quand tu es seul, tu es vulnérable. Jamais mes enfant ne rentreront seul de l'école, c'est certain.

Aussi je peux ajouter qu'il est très dur d'entendre de la bouche de son enfant de 7 ans :
"Pourquoi tu m'as fait naître maman? C'est nul la vie! J'aurai préféré ne pas naître"
Oui, parce que mon fils me le dit parfois... Pourtant je fais tout pour qu'il soit heureux. Trop peut-être.


Val1603 02/10/2011 17:43



Oui, c'est vrai la lutte contre le harcèlement est très importante... Il faut veiller à ce que nos enfants ne soient ni victime, ni bourreau... car parfois entrainés par la pression d'un groupe,
il est tout à fait possible de passer d'un statut à l'autre...


Ce que tu rapportes de la phrase de ton fils est très dur... Parfois les enfants peuvent vraiment nous dire des choses qui nous font nous interroger... Bien sûr, nous les rassurons... mais
après... est-ce assez... En tout cas je le souhaite... Tout ce que nous pouvons faire, c'est les assurer de notre amour et surtout rester à leur écoute...


Bonne fin de week-end...



Audrey 30/09/2011 13:37


C'est terrible, horrible, ...
et comme Choupie ça me laisse sans voix !!


Val1603 02/10/2011 17:37



Tout pareil... et puis ça m'a fait m'interroger...



Choupie 30/09/2011 13:26


ça me laisse sans voix ...


Val1603 02/10/2011 17:37



C'est ce que ça ma fait aussi...



Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents