Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ma famille REcomposée

Ma famille REcomposée

La vie pas toujours facile d'une famille recomposée ou comment apprendre à vivre ensemble au quotidien...


Mon beau-fils...

Publié par Val1603 sur 15 Février 2011, 16:22pm

Catégories : #Son enfant

Dans ma famille recomposée, j'ai déjà parlé de Grande-Miss, ma fille, et ses relations quelques peu tumultueuses avec son beau-père. Donc de fil en aiguille, j'ai parlé de Mr Chéri. J'ai également évoqué mon Super-Boubou, le petit dernier que nous avons ensemble, et qui fait ma joie régulièrement... mais je n'ai pas encore vraiment parlé de mon beau-fils, que nous appellerons "AHmonbeaufils"...

 

En fait, c'est pour moi, un sujet délicat, source régulière de friction avec Mr Chéri...

Je dois avouer que j'ai énormément de mal à accepter cet enfant, comme faisant partie de la famille.

Je n'ai pas d'affinités avec lui... Je ne sais pas quelle place lui laisser... Et j'ai le sentiment qu'il n'a pas vraiment envie d'en trouver une... Au final, cela m'arrange assez...

Je sais, certains d'entre vous, en lisant cela vous bondir...

Mais, je ne sais pas comment le décrire autrement.

 

AHmonbeaufils aura 10 ans en Juin. Ses parents sont séparés depuis qu'il a 3 ans.

Lorsque je l'ai connu, il avait 4 ans, et cela fait 5 ans que nous avons emménagé ensemble son père et moi, mais à ce jour, il est comme un étranger dans la maison.

Alors que c'est ma fille et moi qui avons emménagé dans la maison de son père.

Chacune de nous a trouvé sa place dans ce nouvel espace et nous le sommes appropriées comme étant : notre maison... mais pas lui.

Lorsqu'il vient un week-end sur deux, les seuls mots qu'il m'adresse sont : "Bonjour" / "Qu'est ce qu'on mange ?" / "Au revoir".

Il ne raconte presque rien de sa vie, de sa famille recomposée également chez sa maman, de ses soeurs.

Il ne pose aucune question sur notre vie, lorsqu'il n'est pas là.

Il vient, il se pose et repart...

Et cette situation me bouffe...

Je ne sais pas quoi faire...

 

Il est tellement différent de mes propres enfants...

Et j'ai beaucoup de mal à l'accepter....

Que faire ?

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

justine 09/04/2015 19:16

Déjà que toi et ta fille vous dégradez drastiquement sa vie, tu voudrais pas en plus qu'il te fasse des politesses ?

Oui vous les beaux parents, on devrait plutot vous appeler les moches. Vous n'etes rien d'autre que de la vermine.

Val1603 10/04/2015 10:06

Rhooooo là : il faut se calmer Justine hein !
On peut échanger ici, mais sans monter sur ses grands chevaux !!!
De la vermine : vous y aller drôlement fort quand même hein !!!

Minicats22 26/08/2014 07:59

C'est très dure d'avoir un enfant que l'ont n'a pas porter je suis également belle maman sa fille a 22 ans et sa fais 8 ans que je suis avec son père et malheureusement il y'a rien aucune complicités ou geste de tendresse on se dispute à chaque fois qu'on parle de sa fille mon chéri prend son parti l'indifférence parfaite avec moi alors je fais de même avec elle on s'ignore je te comprend c'est pas facile !!!!!

Val1603 10/09/2014 09:36

En ce moment les relations se sont un peu apaisées avec mon beau-fils, car aussi, j'ai pris le parti de ne plus rien demander ! Du coup, c'est plus simple ! Il est là, il parle, je réponds, et rien de plus ! Et du coup, je le vis mieux !
Courage à toi, à ce que je comprends, même grands... les beaux-enfants continuent à nous enquiquiner... En même temps, ils doivent dire la même chose de nous : mouarf, mouarf, mouarf !
A bientôt.

Moutonnette 06/07/2011 22:26


laisser sa place à un enfant qui n'est pas le sien, qui ne s'intègre pas qui plus est? qui n'est là que temporairement et pas souvent...
il serait là tout le temps, vous seriez pt entrés en conflit et ça aurait réglés certains pb, mais là...tu as emmenagé chez son père, il s'est pt senti depossedé de son espace...
je dis çaje dis rien, comme déjà dit, aucune expérience en la matière, je suppose juste que ça doit être très difficile


Val1603 07/07/2011 22:50



C'est super difficile d'accepter l'enfant de son conjoint... et je crois d'autant plus lorsque l'on est une femme... Pour les hommes c'est différent, ils sont plus souples... et puis ils ne
portent pas les enfants...


Pour nous, maman, c'est différent... on est très attaché à ces 9 mois de grossesse... alors dire que le fils de Mr Chéri est aussi un enfant de la famille, pour moi c'est quasi mission
impossible... mais si j'essaie d'y mettre du mien... Pour moi, mes enfants sont ceux que j'ai portés... et pour Ahmonbeaufils, il reste le fils de Mr Chéri et de Mme Ex. j'ai beaucoup de mal à me
dire qu'il fait aussi partie de notre famille... Je sais... c'est pas bien... mais j'y travaille !!! En plus son caractère ne facilite pas les choses... mais on y croit...



BM 19/02/2011 00:55


je ne ferai pas de bon, je ne suis pas choquée, tout simplement parce que je peux imaginer que parfois un enfant peut être un grand mystère, une énigme,et que l'on n'a pas forcément des affinités
avec les enfants de l'homme ou de la femme que l'on aime.
Après quelles solutions...??? difficile..Hummm le genre de commentaire qui t'aide bien, je le sens..En parler avec son père, j'imagine que tu n'as pas attendu après moi pour me faire. Il se sent
peut être paumé..Quel est son comportement avec sa maman, peut être le même...marcher sur des œufs c'est certain. Essayer de trouver un truc qui lui plait et dont il a envie de parler...En tout cas
bon courage parce que ça ne doit pas être facile tous les jours.


Val1603 20/02/2011 11:36



Je confirme... cela n'est pas simple tous les jours... Enfin, il faut relativiser, nous ne l'avons pas tous les jours : ouf !!! Ce qui me rassure un peu, c'est que même lorsque je ne suis pas
là... comme cette semaine où il passe quelques jours chez ses grands-parents paternels avec son père et mon fils... Son comportement est le même... Donc le problème va sans doute au delà de ma
simple présence...



Miss Belle-Mère 16/02/2011 23:30


Juste pour te dire que je te comprends, et te rassurer sur le fait que tu as parfaitement le droit de ressentir ce que tu ressens. On n'a pas forcément des affinités avec tout le monde, enfants ou
adultes. Et il est clair que vivre avec un enfant qui n'est pas le sien n'est jamais facile, même à temps partiel. Je ne peux que t'envoyer tout mon soutien.
Ce qui est certain c'est qu'on vit mieux quand on accepte l'enfant en question et qu'on est content de le voir. Moi avant je subissais les semaines où mes BF étaient là, attendant avec impatience
la fin de semaine pour me retrouver avec Chéri. Et pourtant je les aimais bien, mais bon, je préférais quand elles étaient pas là. Aujourd'hui, j'apprécie toujours autant les semaines où elles ne
sont pas là, mais je suis également contentes de les voir quand elles reviennent, je profite de la semaine et je la fais mienne au lieu de la subir (je participe à faire les programmes des
week-ends par exemple, au lieu de me laisser imposer le planning de mesdemoiselles par exemple comme je faisais avant), et tout le monde est plus serein et heureux ! Je ne sais pas ce qui fait le
déclic, mais en attendant je t'envoie plein d'énergie pour tenir le coup dans les moments difficiles !


Val1603 18/02/2011 15:44



Merci beaucoup pour ton énergie et ton soutien...


C'est vrai que je préfère lorsque mon beau-fils n'est pas là... mais en même temps je comprends très bien que Mr Chéri s'occupe de lui comme il le fait (un week-end sur deux et la moitié des
vacances scolaires). C'est en fait ce que j'aurais également souhaité pour ma fille lorsque je me suis séparée de Mr Ex., mais cela ne s'est pas passé ainsi, et ce n'est pas encore le cas, même
aujourd'hui, mais je me suis adaptée à la situation et chacun a pu trouver son rythme.


Ce que j'ai du mal à accepter, c'est que j'ai le sentiment que mon BF ne prend aucun plaisir à venir, il ne veut rien partager même avec son père. Lorsque celui-ci lui propose des activités, mon
BF répond très souvent : "non", même lorsqu'il s'agit de faire uniquement quelque chose rien que tous les deux. Je ne comprends pas cette attitude. Lorsque nous proposons une activité en famille
en laissant un choix, il attend soit que Grande-Miss choisisse, soit que nous choisissions à sa place comme si cela lui était égal.


Nous avons tenté à plusieurs reprises d'en discuter avec lui, mais il répond qu'il se sent bien chez nous, que tout va bien, qu'il est content d'être là, alors que visiblement c'est le contraire.
Et là, j'avoue j'ai du mal...



Valérie 15/02/2011 22:14


C'est très difficile et ce n'est pas moi qui porterais un jugement sur ce que tu ressens... Ma belle-fille a bientôt 8 ans, ses parents se sont séparés aussi quand elle n'avait que 3 ans ou à peine
et je l'ai connue quand elle avait 5 ans. J'ai autant de mal que toi en fait. Elle ne vient qu'aux vacances scolaires car elle habite loin d'ici et quand elle vient, j'ai parfois un peu de mal avec
elle... Je ne sais comment l'expliquer. Mes filles et moi sommes venues habiter chez son père, tout comme toi et c'est aujourd'hui notre maison. Elle aussi a du mal à trouver sa place je pense même
si avec moi, elle est affectueuse. Elle a un peu de mal à créer un lien avec son père. Ma petite est plus proche de lui car elle avait à peine 2 ans quand nous sommes venues. Elle aussi est
différente de mes filles, autre éducation et puis aucun lien de parenté donc forcément... Mais nous, nous n'avons pas d'enfant en commun... je n'en voulais pas, déjà 3, plus de 40 ans et puis ça
m'aurait fait bizarre je crois... Mes filles sont blondes et "frisées" et la sienne est brune, cheveux raides ! Enfin, il faut peut-être du temps pour tout cela...


Val1603 16/02/2011 10:39



Merci à toi de me rassurer en me faisant partager ton expérience. Je le confirme, ce n'est pas simple, et parfois je culpabilise de lui avoir un peu "volé" son père... (même si je sais que ce
n'est pas le cas), et ce d'autant plus qu'au quotidien, nous avons désormais notre petit dernier qui prend beaucoup de place et sollicite énormément son père : Mr Chéri. Le point positif c'est
qu'il adore "son frère" et saute de joie dès qu'il franchit notre porte. Au moins, un de content !!!


Concernant, ce petit dernier, moi aussi j'ai hésité, ma fille était déjà grande... et puis finalement, je me suis laissée convaincre, et je ne regrette pas. Chez nous, c'est coloré... : ma grande
est métisse (mon 1er mari est africain), mon beau-fils est blanc et brun, et notre petit dernier blanc et blond !!!!!!!!!!! Et j'adore !!!!!!!!!!!



Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents