Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ma famille REcomposée

Ma famille REcomposée

La vie pas toujours facile d'une famille recomposée ou comment apprendre à vivre ensemble au quotidien...


Lettre ouverte à Mon Petit Frère :

Publié par Val1603 sur 16 Juin 2011, 09:55am

Catégories : #Pourquoi faire simple

220053_1928292284193_1148766319_32086293_3083031_o--2-.jpgMon Petit Frère,

 

Ce matin, je me suis réveillée le coeur lourd et triste...

 

Dans le noir, mes yeux se sont ouverts..., les souvenirs de mon petit frère sont revenus lentement à la surface...,

et mes larmes ont coulé silencieusement..., doucement..., parce qu'aujourd'hui j'ai peur que nos routes se séparent là... maintenant... alors que nous cheminons côte à côte depuis presque trente-cinq ans...

 

J'ai repensé à nous, petits, moi prenant soin de toi, comme peuvent le faire les grandes soeurs... presque jouant à la poupée... car j'ai 4 ans et demi de plus que toi...

 

J'ai repensé à nous, grandissant, nous chamaillant pour des broutilles, toi me faisant tourner en bourrique comme tu savais si bien le faire...

 

J'ai repensé à nous, adolescents, en vacances au camping, allant à la plage, aux soirées de la salle des fêtes de notre lieu de villégiature, là où tu as rencontré celle qui est devenue plus tard ta femme et la mère de tes enfants...

 

J'ai repensé à nous, jeunes adultes, moi quittant la maison pour vivre ma vie, toi venant régulièrement nous voir à Paris ou plus tard en banlieue parisienne...

 

J'ai repensé à nous, adultes, vivant nos vies de couple, nous réjouissant de ton mariage, de la naissance de nos enfants, pleurant ensemble face aux épreuves que la vie a mis sur notre route, nous aidant dans les moments difficiles..., ne nous quittant presque jamais... toujours à prendre soin l'un de l'autre... nous téléphonant... nous voyant aussi souvent que possible... faisant en sorte que nos enfants, nos conjoints, nos familles, nos amis puissent ressentir ce lien si fort qui nous unit depuis notre plus tendre enfance...

 

Et puis... j'ai pleuré que mon petit frère ne m'entende pas ou plus, n'entende pas mes blessures, n'entende pas ma peine et surtout ne la comprenne pas.

 

J'ai pleuré parce que je ne veux pas te perdre au bout de tout ce temps, tous ses souvenirs partagés ensemble.

 

Bien sûr je comprends ta peine d'avoir perdu une grand-mère (la mère de notre père), mais je ne peux accepter les mots qu'elle a écrit sur le dernier acte officiel de sa vie... son testament..., et qui nous ont explosé à la figure..., car ses mots ne visent pas qu'à te favoriser... mais surtout à nier mon existence... et ça, je ne peux le comprendre et l'accepter... du moins pour l'instant...

 

Aussi, j'ai espoir que tu entendes à ton tour ma peine... et que tu puisses comprendre maintenant mon histoire, qui est restée secrète si longtemps..., qui est aussi notre histoire, celle qui a fait de nous des frère et soeur...comme le souhaitaient nos parents..., mais qui a fait également les adultes que nous sommes à ce jour devenus...

 

Nous sommes aujourd'hui à un tournant de nos vies... où, au delà de ce testament et de ce qu'il nous apprend, je veux encore pouvoir compter sur toi, et réciproquement.

 

Ta Grande Soeur.

Commenter cet article

nolimitdl 22/06/2011 12:38


Je suis très touché par la situation que tu endures, mais dis toi bien que tu as eu une enfance heureuse avec ton frère et que ton père n'a fait aucune différence. Il faut que cette méchante femme
qu'on ne peut même pas appeler une grande mère vienne faire autant de mal dans une famille unie. Mais dans des moments très difficiles, était-elle présente pour vous soutenir moralement? Prends
l'argent de ton héritage qui te revient de droit et fais toi plaisir en pensant que cette femme acariâtre t'a fait souffrir, tout cela pour de l'argent. Quant à ton frère j'espère qu'il verra clair
assez rapidement de cette manipulation et que vous serez enfin comme avant frère et soeur complices. L'argent acquis comme cela n'est pas jamais profitable


Val1603 22/06/2011 18:59



Merci beaucoup de ton commentaire et de tes conseils...


Effectivement, nous avons eu tous ensemble : mes parents, mon frère et moi des années très heureuses, notre enfance a ressemblé à celle de beaucoup de frères et soeurs classiques. Nos parents
n'ont jamais fait de différence entre nous...


La mère de mon père a été parfois là dans les moments difficiles, mais surtout pour donner quelques billets ou quelques chèques. Elle était là essentiellement pour combler les difficultés
financières, mais pas forcément présente pour les difficultées morales ou relationnelles... Son aide... c'était son carnet de chèques !!!


Concernant ce qu'elle nous laisse aujourd'hui... au delà des problèmes qu'elle vient d'induire entre mon frère et moi, c'est bien sûr de l'argent... qui comme tu le dis si bien, acquis comme cela
ne sera pas vraiment apprécié... même si bien sûr il nous permettra de "mettre un peu de beurre dans les épinards"... J'étais prête à y renoncer... si mon frère avait fait de même. Mais beaucoup
de gens autour de moi m'ont dit que je ne devais pas...


Comme toi, j'espère que mon frère ouvrira les yeux sur cette manipulation... et que nous pourrons redevenir frère et soeur complices... un peu comme avant... même si cette blessure restera
longtemps entre nous...



Ninie 20/06/2011 15:18


Hé bien moi je comprends ton frère, et aussi d'une certaine façon "la mère de ton père".
D'ailleurs, si tu la nommes ainsi c'est bien parce que tu sais qu'elle n'a jamais été ta "grand-mère".

Ton père a choisi de l'être en te reconnaissant, mais ce choix qu'il a fait ne s'est pas imposé à sa propre mère.
Aussi il était somme toute logique, dans sa logique à elle, que n'était pas sa "petite-fille", qu'elle ne te désigne pas comme héritière.

N'en veut pas à ton frère, déjà qu'il doit digérer le choc d'apprendre que tu es sa "demi-soeur" et qu'on lui a menti toute sa vie à ce sujet !
Je crois que si tu veux conserver des relations fortes avec ton frère, tu devrais renoncer à réclamer cet héritage qui ne te revient pas de droit puisque la "mère de ton père" a fait un autre
choix.


Val1603 20/06/2011 18:58



Tout d'abord, merci pour ton commentaire, qui est bien différent de ceux déjà laissés, mais... tous les avis sont bons à prendre et à entendre...


Je tiens à préciser que je n'ai pas toujours su que cette femme n'était pas ma grand-mère... Pour moi, jusqu'à mes 14 ans, elle l'a été. Il est vrai d'une façon différente de ce que l'on peut
imaginer avec le mot "grand-mère"... mais pour moi elle représentait quelqu'un d'important et en qui en tant que petite-fille je faisais confiance, puisque je l'ai connue lorsque j'avais à peu
près 2 ans, 2 ans et demi.... et que je l'ai toujours appelée "Mémé".


Le choix qu'a fait mon père, est un choix noble... puisqu'il a accepté non seulement de me donner son nom, mais aussi de faire de moi sa fille légitime. Il m'a élevée en tant que telle, je l'ai
toujours appelé "Papa"... et lui aussi a accepté de taire cette décision, dont pourtant il pouvait se vanter... en choisissant d'endosser son rôle de père, comme s'il était vraiment le mien...
Lorsque mon frère est arrivé, la question pour lui ne s'est jamais posée de faire une différence entre lui et moi. Nous étions ses deux enfants...


Que sa mère n'ait pas compris ce choix est un autre problème, dont à priori, elle n'a jamais parlé en direct ni avec lui... ni avec ma mère... A l'époque, mon frère et moi étions bien trop jeunes
pour évoquer avec elle ces problèmes, qui étaient avant tout des problèmes d'adultes...


Une fois devenu adulte à notre tour... elle ne nous en a jamais parlé ouvertement... A ce jour, je porte toujours le nom de mon père, dont je suis fière... Je fais partie de cette famille qu'il a
voulu créer, au même titre que mon frère en fait partie, et il ne revient pas à une vieille femme aigrie par la vie de défaire ce qui a été fait aux yeux de la loi.


C'est par le biais de mon père, que je touche cette part d'héritage que je n'ai nullement réclamée mais qui me revient de droit, et ce même si la mère de mon père a fait un autre choix... Je ne
viens ici qu'en représentation de mon père, car telle est la loi...



Karinou 19/06/2011 17:58


émouvant....


Val1603 20/06/2011 22:29



merci...



Valérie 17/06/2011 23:35


Ca me touche ce que tu écris... Je suis proche de mon frère et n'ose envisager une rupture un jour ! Ca doit faire mal... j'espère qu'il t'entendra et qu'il t'aime autant que tu l'aimes...


Val1603 18/06/2011 11:33



Je confirme cela fait très mal... mais laissons le temps au temps... quand cette histoire sera finie... nous verrons alors à quel stade chacun en est de notre relation...



vivi 17/06/2011 18:44


"On ne se remet pas facilement d'une telle blesssure"... surtout celle-là, avec trois "s" !! J'aurais peut-être dû relire avant de publier. MDR.


Val1603 18/06/2011 11:31



C'est pas grave



vivi 17/06/2011 18:42


Malheureusement, ses mots valident la décision de ta grand-mère. Je crois que je comprends ta déception et la peine engendrée par son attitude. On ne se remet pas si facilement d'une telle
blesssure. Bon, ben... c'est pas tout ça mais je te souhaite quand même un bon week-end !!! Profite bien de TA famille, celle que tu as fondée, de tes enfants et de Mr Chéri. Bisoussssssssss.


Val1603 18/06/2011 11:30



C'est vrai... la peine et la blessSure  sont là... il faudra apprendre à vivre avec, à moins que... sa décision
n'évolue... mais quelque chose restera brisé à tout jamais...


Bon week-end à toi aussi et ta petite famille. Et encore merci...


 



Maman d'ados 16/06/2011 19:01


Moi aussi, j'ai un frère et même si nous ne sommes pas proches géographiquement, si on s'appelle finalement assez peu, on sait qu'on est là l'un pour l'autre quand il le faut. Alors je comprends ta
peine. Il faut peut-être laisser du temps au temps. L'argent ne fait pas le bonheur et finalement, souvent le malheur! Bises


Val1603 18/06/2011 11:28



Je te le confirme, l'argent ne fait pas toujours le bonheur... Laissons le temps au temps...


Je croise les doigts pour que cette histoire puisse se terminer aussi bien que possible...


Bon week-end à toi.



vivi 16/06/2011 17:32


Soit ton frère finira par comprendre tes sentiments et ta douleur, et votre amour fraternel sera plus fort que la haine d'une vieille femme aigrie.
Car, vu de l'extérieur, il semblerait logique qu'il aille au-delà de la décision de ta grand-mère et qu'il partage cet argent avec toi. Une façon de te montrer que tu es son égale, peu importe la
somme qui est en jeu.
Soit il restera sur ses positions égoïstes et l'appat des euros l'emportera.
Alors, oui, peut-être que vous aborderez un tournant dans vos vies.
Excuse-moi d'être si directe mais j'ai vécu un peu la même chose avec mon frère. Je pensais que nous étions liés comme les doigts de la main, mais la vie en a décidé autrement.
Et ce n'est pas de mon fait.
Donc, après avoir beaucoup souffert de cette situation, j'essaie de prendre du recul. Pas facile toutefois de se dire que les choses ne seront plus jamais ce qu'elles ont été.


Val1603 17/06/2011 14:33



Chère Vivie, je te remercie de ton témoignage aussi direct que possible... En fait, Mr Chéri et moi - après en avoir longuement discuté - pensons exactement la même chose que toi... Au delà de
l'argent, j'aurais aimé que mon frère se révolte plus, qu'il n'hésite pas à dire haut et fort : "hé attention, malgré ce qui est écrit ici, Val. est et reste ma soeur conformément à ce que
mon père a décidé, je ne peux accepter que de telles choses soient dites et surtout écrites. Je ne suis pas d'accord !"... Mais, à ce jour, il ne l'a pas vraiment fait... et les non-dits,
ainsi que les maladresses qu'il a commises depuis, peuvent laisser à penser - ce n'est que mon interprétation - qu'il valide le testament en l'état parce que (et là ce sont ses propres mots...) :
"On a le droit de favoriser un de ses petits-enfants".


Les mois à venir nous diront comment cela va se terminer... mais j'ai déjà un petit goût amer en bouche... car comme tu le dis il est très difficile de se dire que les choses ne seront peut-être
plus jamais ce qu'elles ont été...



zazounette67 16/06/2011 15:45


je suis de tout coeur avec toi !
Et espère que tout s'arrange avec le temps !
C'est toujours difficiles à certains moments de la vie même avec ceux que l'on aime le plus !
Courage !
Bises


Val1603 16/06/2011 16:49



Merci pour ton gentil mot... moi aussi j'espère que le temps permettra de nous apaiser...


Bises à toi et bonne soirée.



Choupie 16/06/2011 14:30


Je viens de lire tes deux articles et d'abord sache que je suis de tout coeur avec toi car je comprends que se soit difficile pour toi ! Je pense que les liens qui t'unissent à ton frere seront
plus fort et qu'il peut comprendre ton ressentie et ta deception fasse à la descission de ta grand-mere . Courage la belle ! bisous


Val1603 16/06/2011 16:44



Merci pour ton gentil mot et tes encouragements. J'y crois très fort...



Moutonnette 16/06/2011 13:49


Je ne te suivais pas à l'époque, j'ai donc fait lecture de ton article sur ta grand mère..

Ton frère ne te parle plus parce qu'il vient d'apprendre l'histoire de ta naissance, ou parce qu'il ne comprend pas ta réaction?

J'espère que votre amour sera plus fort que ça!
Horrible de voir les ravages qu'une seule personne peut faire, même dans la mort - famille maternelle atomisée après la mort de mon grand père :( -


Val1603 16/06/2011 16:43



En fait c'est un peu des deux, il vient de découvrir la vraie histoire... et il ne comprend pas ma réaction... qu'il juge trop vive et trop empreinte de "sentiments".


Effectivement, se dire qu'en vieillissant on arrive à garder de telle rancoeur, ça fait un peu peur...



Fleur 16/06/2011 13:30


Il y a enormément d'Amour dans tout ça...J'espère que les sentiments que vous éprouvez l'un pour l'autre seront plus forts que le reste...Bisous ;)


Val1603 16/06/2011 16:40



Moi aussi je l'espère de tout coeur, en espérant que ce goût amer s'estompera avec le temps...



Miss Belle-Mère 16/06/2011 13:07


Bon courage Val ! Je suis certaine que ton frère comprend au fond de lui que cette histoire de fasse souffrir. Pour lui aussi tu es une personne plus qu'importante, tu es sa soeur et il ne peut pas
oublier tous ces moments heureux de votre vie. Laisse lui le temps et il reviendra, je te le souhaite vraiment de tout coeur. Il ne savait pas du tout pour l'histoire de ta naissance ?


Val1603 16/06/2011 16:40



Pour l'instant, c'est difficile... car qui dit testament, dit héritage à la clé... et là mon frère voit déjà les euros qui seront appelés à tomber, sans tenir compte de comment et surtout du mal
qu'ils font bien avant d'être là...


Concernant ma naissance, il pensait que son père était aussi le mien et qu'il m'avait reconnu lorsque j'avais quelques mois... En fait, ce n'est pas ça, je ne connais pas mon géniteur, ma mère a
rencontré mon père qui m'a reconnu lorsque j'avais 3 ans et demi. Je ne l'ai appris qu'à 14 ans lors d'une grande dispute avec mon père et après mes parents ne nous en ont jamais reparlé... Donc
oui, il a un peu découvert la vraie histoire lors du décès de la mère de mon père... Voilà ce que l'on appelle un secret de famille...


 



Mélissa 16/06/2011 11:11


J'espère que l'amour sera plus fort...
Bisous.


Val1603 16/06/2011 16:23



Merci Mélissa... même s'il nous faudra encore du temps, je l'espère aussi...



aggie 16/06/2011 10:58


Je viens de lire l'article sur ta GM. C'est dingue les ravages qu'une seule personne peut faire dans une famille...
J'espère sincèrement que ton frère et toi saurez surmonter tout cela.


Val1603 16/06/2011 16:23



Moi aussi je l'espère, même si pour l'instant c'est encore trop frais pour l'un comme pour l'autre !!!


J'espère vieillir avec moins de rancoeur dans mon coeur que cette personne...



Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents